05/10/18

Gaëlle Menu-Lejeune promue co-Directeur du département droit fiscal

menulejeune_gaelle_egma4490Fidal nomme Gaëlle Menu-Lejeune co-Directeur du département droit fiscal, à effet du 1er octobre. Elle occupera ces nouvelles fonctions aux côtes de Didier Laforge.

Gaëlle Menu-Lejeune, âgée de 46 ans, est diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse et de l’Ecole Nationale des Impôts.

Elle débute sa carrière au service juridique de la Direction générale des impôts (1995-2002) comme rédactrice au contentieux des impôts locaux, avant d’ être rapporteure au Conseil National de la Comptabilité, au sein duquel elle est responsable du projet d’application en France des nouvelles normes comptables internationales. Elle rejoint ensuite la Direction de la législation fiscale (2002-2006), en tant que cheffe de section adjointe du Bureau de la fiscalité des entreprises, en charge du régime de groupe et du régime des sociétés mères.

De 2006 à 2010, conseillère technique « fiscalité » au cabinet du Ministre du Budget, elle contribue activement à la mise en place des premières mesures de lutte contre le secret bancaire et les paradis fiscaux. En 2010, Gaëlle rejoint l’Autorité de régulation des jeux en ligne au poste de directrice des enquêtes et contrôles, et participe aux groupes de travail fiscalité du numérique et lutte contre le blanchiment de la Commission Européenne. En 2013, elle occupe le poste de cheffe du bureau de la fiscalité du logement et de l’aménagement au Ministère de l’écologie, avant d’intégrer Fidal en 2014.

Une direction technique au service du développement

Au sein de la direction technique, Gaelle Menu-Lejeune, promue Directrice associée en 2017, est plus particulièrement en charge des sujets relatifs à la politique fiscale, au contrôle fiscal et aux relations avec les administrations fiscales.

Composée d’une quarantaine d’avocats et juristes à Paris et en régions, la direction technique est garante du savoir faire du cabinet à travers la doctrine, la formation interne, les opérations d’extériorisations et l’appui technique. Cette organisation a également pour vocation d’assurer l’excellence technique au service du développement.

Au total, le département fiscal comprend environ près de 450 avocats et juristes en France.

Lire aussi :
Fidal, conseil des dirigeants-actionnaires du groupe Matelev lors de la cession au groupe Accès industrie
TRUMP et les droits de douanes : Une guerre paradoxale


Mots-clés : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *