29/10/18

Fidal, en partenariat avec l’IDAF, lance le premier observatoire national du financement des associations et fondations

visuel-observatoireMise en œuvre prochaine du PAS, passage à l’IFI, réduction considérable des emplois aidés, diminution des subventions (…), modifient en profondeur le financement des associations et leurs relations avec les partenaires traditionnels publics comme privés. Une mutation qui leur impose de repenser ses modèles et nécessite la recherche de ressources alternatives de financement.

Pour accompagner ces nouveaux défis et répondre au plus près de vos préoccupations, Fidal et l’IDAF lancent en partenariat le premier Observatoire national du financement des associations et fondations.
Cette enquête exclusive a pour ambition de :

  • recueillir la perception et les attentes des dirigeants d’association en matière de financement et de ressources,
  • cartographier les pratiques et difficultés rencontrées,
  • diffuser et faire connaître, notamment aux pouvoirs publics ou tutelles et aux donateurs, les spécificités du financement des organismes sans but lucratif et leurs attentes.

Selon les activités de l’organisme, la réponse aux questions prendra 10 à 15 minutes.

Les réponses aux questionnaires sont bien entendu couvertes par l’anonymat.

Les résultats de cette enquête seront diffusés en exclusivité aux organismes qui y auront participé fin décembre 2018 et dévoilés au grand public en janvier 2019.

Répondre au questionnaire

Investi au cœur de la vie associative, le département droit des associations et de l’ESS de Fidal, fort de 85 avocats dédiés à l’économie sociale et solidaire intervient auprès d’un nombre croissant d’associations et fondations dans la définition et la mise en place de leurs stratégies de financement de leurs activités.

L’IDAF, regroupe des dirigeants élus et salariés des plus grandes associations et fondations. Il a pour mission principale de professionnaliser et de concourir au développement des associations et des fondations.
A travers ses activités et ses prises de position, il contribue à la réflexion et à l’évolution des idées et des pratiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *