08/10/18

Portrait de Marion Cornu, Avocate associée à Nantes

marion-cornuFidal a lancé la semaine dernière une campagne de recrutement nationale.

Vous êtes avocat en droit social et mû par une vision entrepreneuriale de votre métier ?

Comme Marion, Avocate associée à Nantes, rejoignez Fidal et donnez de nouvelles perspectives à votre carrière.

Pourquoi avoir choisi ce métier ? 
Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être avocate. Pas pour suivre un modèle familial. Peut-être un peu grâce à la série « Tribunal » que je regardais assidument étant jeune mais surtout car il correspond à ma personnalité et à mes valeurs : équité, respect, rigueur, logique, etc. Et j’aime avoir le dernier mot.

Quel est votre parcours ?
Après un DJCE et deux années à l’étranger au cours de mon cursus universitaire, j’ai démarré chez Fidal… et j’y suis restée. Ce n’était pas forcément mon plan de carrière mais j’ai trouvé un équilibre chez Fidal en termes d’intérêt des dossiers, de rencontres humaines, de rythme de travail, d’évolution et d’autonomie qui m’ont convaincue de rester. Et j’ai eu la chance de travailler 12 ans au sein de la direction régionale de Paris avant de rejoindre le bureau de Nantes, très dynamique, que je suis ravie d’avoir intégré il y a 3 ans.

Quels sont vos principaux domaines d’activités ?
En droit du travail, je fais essentiellement du collectif (négociation d’accords collectifs, durée du travail, stratégie de négociation, refonte de statuts collectifs, relations avec les institutions représentatives du personnel, etc.). J’ai également développé une spécialité en accompagnant mes clients dans le cadre de procédures de contrôles URSSAF, en phase de contrôle puis phase contentieuse.

Qui sont vos clients ?
Des entreprises de toutes tailles, avec un certain nombre de groupes étrangers importants ayant une implantation en France.

Ce que Fidal a que les autres n’ont pas ?
La possibilité d’exercer des responsabilités managériales, la liberté de proposer, la faculté de s’inscrire dans un collectif de travail, une taille de cabinet permettant des projets en marge de la technique du droit (comme par exemple la récente création du fonds de dotation Fidal Green, la participation à une Ecole de management, etc.). Au quotidien, une ambiance de travail agréable et des avocats avec lesquels j’ai plaisir à travailler. L’approche pluridisciplinaire des dossiers et l’implantation territoriale sont également des atouts indéniables de notre cabinet. Sans parler de la formation des jeunes, qui n’a pas d’équivalent, et de nos directions techniques, qui suivent l’actualité en temps réel, l’analysent et nous la restituent enrichie et commentée. Un gain de temps considérable et une vraie sécurité !

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?
Le sens du service client

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?
Avoir des clients fidèles.

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?
Mes meilleurs souvenirs professionnels sont avant tout des souvenirs de rencontres, d’échanges et de partage.

Si vous deviez traduire les valeurs de Fidal en 3 mots, ce serait ?
Excellence, service client, respect.

Si vous n’étiez pas avocat, vous seriez ?
D’une manière ou d’une autre, engagée pour la défense de l’environnement et de l’égalité femmes-hommes

Lire aussi :
Fidal lance une campagne de recrutement en droit social


Mots-clés : , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *