23/07/18

Concurrence-distribution : lettre d’information juin/juillet 2018

Déséquilibre significatif : imposition unilatérale de réductions de prix, non convenues dans la convention cadre annuelle, sans aucune contrepartie

Cour d’appel de Paris, 16 mai 2018, RG n° 17/11187

Suite à des enquêtes diligentées par la DGCCRF au cours de l’année 2014, le ministre de l’économie avait assigné un grand distributeur auquel il reprochait notamment d’avoir « remis en cause les conditions financières des conventions annuelles souscrites avec certains fournisseurs, sous forme de remises, rabais, ristournes ou aides complémentaires ». La cour d’appel infirme la décision du tribunal de commerce qui avait rejeté la demande du ministre, et condamne le grand distributeur au paiement d’une amende civile de 300.000 euros sur le fondement du déséquilibre significatif (L. 442-6, I., 2° C. com.).

Pour lire la lettre d’information dans son intégralité, cliquez ici

Lire aussi :
EGalim : Bilan d’étape après l’échec de la Commission mixte paritaire
LE REGLEMENT REACH ET L’APRES 31 MAI 2018


Mots-clés : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *