25/10/17

FIDAL partenaire de la 2ème édition du hors-série « Le Startupper »

tb23109-015La présentation de la 2ème édition du Startupper (hors-série annuel édité par La Tribune) a eu lieu ce vendredi 20 octobre à la Grande Poste, à Bordeaux.
Anne Méhu, directrice adjointe du département Droit des Sociétés de FIDAL et responsable régionale de l’équipe start-up de Bordeaux, intervenait lors de cette conférence-débat aux côtés de Sophie Goulier, directrice marketing de la CEAPC, et d’Alain Turby, conseiller métropolitain délégué en charge de la Métropole numérique.

Cette conférence-débat associait 3 startuppers :
  • Sébastien Constant, président et cofondateur de L’Addition. Créée en 2012, cette start-up a développé un nouveau concept de caisse enregistreuse dévolu à la restauration sous la forme d’une application sophistiquée disponible sur iPad. 
  • Jean-François Létard, président fondateur d’Olikrom qui a mis au point des pigments qui changent de couleur en fonction des conditions. Il a travaillé au départ sur des changements de couleur réversibles provoqués par la hausse de la température, avant d’étendre cette sensibilité à d’autre domaines.
  • Marie Mérouze, PDG fondatrice de Marbotic, startup née en 2012, qui conçoit des jouets en bois interagissant avec des applications éducatives inspirées de la méthode Montessori pour tablettes numériques et permet ainsi aux enfants d’apprendre à compter.
Plus de 250 personnes sont venues écouter les témoignages de ces dirigeants de start-up mais aussi des partenaires du Startupper :
  • Bordeaux Métropole
  • la Caisse d’épargne Aquitaine Poitou-Charentes (CEAPC)
  • FIDAL, société d’Avocats
  • French Tech Bordeaux.
Lors de cette matinée, Anne Méhu a notamment mis l’accent sur le danger des besoins non anticipés : « sur le plan juridique les start-up sont des entreprises comme les autres même si elles doivent être agiles : lors d’une levée de fonds il y aura des audits et si le travail n’a pas été fait en amont, avec par exemple la mise en place d’outils de reporting financier, cela posera des problèmes ».
 
Lire aussi :

Mots-clés : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *