03/10/17

FIDAL participe à la Connected week organisée par la ville d’Angers à l’occasion du World Electronic Forum (WEF)

wefDu 24 au 28 octobre 2017, Angers sera la capitale mondiale de l’électronique grâce à l’organisation du World Electronics Forum. Le WEF est une rencontre annuelle qui rassemble des représentants de fédérations de l’industrie électronique en provenance du monde entier (USA, Singapour, Taïwan, Vietnam, Chine, Japon, Australie, etc.) ainsi que des dirigeants de grandes entreprises du secteur. Son objectif majeur est de renforcer les liens entre ces délégations, d’échanger des informations sur des sujets clés. Ces fédérations initient également tout au long de l’année des travaux de recherche et organisent des événements dédiés aux industriels à travers le monde.

Cet événement à portée internationale se déroulera dans le cadre d’une semaine dédiée à l’IoT, appelée la Connected week, et regroupant des conférences, des visites d’entreprise et des expositions.

A cette occasion, le bureau d’Angers de FIDAL participe à la conférence organisée par le Club des partenaires de la Faculté de droit, économie et gestion de l’université d’Angers le 26 octobre 2017. Cette table ronde relative à « La protection de l’objet connecté dans sa phase de conception » réunira des enseignants-chercheurs en droit et en économie, des avocats et des dirigeants de start-up et sera animée par Gildas Maisonneuve, avocat associé en droit des sociétés du bureau de FIDAL à Angers, et  Sabine Desvaux, maître de conférences HDR en droit privé, spécialisée en droit des contrats et de la consommation. Sabine a rejoint FIDAL en septembre 2017, en qualité d’of counsel au sein de l’équipe Consommation du Département Droit économique de FIDAL à Paris.

Plusieurs questions seront débattues à l’occasion de cette conférence. Comment protéger les objets connectés dans leur phase de conception ? Est-il d’ailleurs possible de protéger une idée ? Le droit des brevets est-il adapté à la célérité dont ont besoin les start-ups pour protéger leur objet connecté ? Comment sécuriser ses relations avec ses partenaires économiques et ses associés ? Comment concilier la visibilité offerte par les incubateurs, souvent indispensable pour lever des fonds, avec le secret et la confidentialité nécessaires afin de développer l’objet connecté ? Comment organiser sa veille stratégique afin que l’objet connecté soit en phase avec les évolutions sociétales et technologiques ?

Pour vous inscrire, cliquez ici

Pour de plus amples informations sur le Club des partenaires de la Faculté de droit, économie et gestion et sur les conditions d’adhésion : clubpartenairesdeg@contact.univ-angers.fr

Lire aussi :
Propriété intellectuelle et Technologies de l’information : lettre d’information Juillet – Août 2017
General Data Protection Regulation (GDPR) Series, Part 3 – GDPR Consent and Fair Processing


Mots-clés : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *