12/07/17

Participation de FIDAL au Think Tank « Une nouvelle ambition pour l’agroalimentaire français »

think-tankLe 29 juin dernier, s’est tenue à Paris la restitution des recommandations du Think Tank Agroalimentaire réunissant les principaux acteurs et experts du secteur à l’initiative du journal Les Echos.

L’objectif du Think Tank est de proposer des contributions concrètes et pragmatiques sous forme de recommandations à l’attention du gouvernement et des professionnels de la filière. Comptant parmi ses membres : des représentants des fédérations professionnelles (ANIA, FEEF, Coop de France, la FCD), de grands groupes de la filière agroalimentaire tels que Thierry Blandinières, Directeur général d’Invivo, Alexis Duval, Président du directoire de Tereos, ou Matthieu Lambeaux, Président de Saint Mamet, mais également de la distribution tel que Serge Papin, Directeur général de Système U, ainsi que des experts et institutionnels (Fidal, SAF agr’iDées, Weave, Crédit Agricole, ESSEC). Le Think Tank vise à inspirer des initiatives de politique économique dans le secteur agroalimentaire.

Pour cette 3ème édition, intitulée « Une nouvelle ambition pour l’agroalimentaire français », le groupe a travaillé sur le thème de la compétitivité en proposant des solutions pour améliorer la productivité agricole, encourager l’exportation et harmoniser le cadre règlementaire.

Cette conférence s’inscrit dans le calendrier électoral de 2017 et les initiatives de simplifications annoncées par le gouvernement. Tenue la veille des Etats généraux de l’alimentation qui se réuniront à partir de mi-juillet, le Think Tank entend par le biais de ses recommandations nourrir les débats qui s’y tiendront et faire entendre ses propositions pour l’avenir du secteur.

Parmi les recommandations de cette 3ème édition, le groupe de travail préconise notamment de « cultiver la transparence » en proposant aux acteurs en amont de la filière de permettre l’accès aux sites de production afin de rassurer la consommation sur la capacité de la filière à maitriser la sécurité alimentaire et en développant les liens entre l’Education nationale et la profession, de mettre en place des mesures pour mieux gérer la volatilité du marché, d’encourager l’autorégulation et d’en finir avec la surtransposition des normes européennes. Le Think Tank propose également des mesures très concrètes tel que le crédit d’impôt export, inspiré du crédit impôt recherche.

Les quinze recommandations du groupe de travail ont été présentées le 29 juin en présence de Carlos Pettinelli, Directeur général du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des petites entreprises (DG GROW) à la Commission européenne et de Christiane Lambert, Présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA).

Le cabinet Fidal, fort de son expérience dans le domaine des coopératives agricoles et de la distribution agroalimentaire, est très heureux d’avoir activement participé à l’élaboration de ses recommandations et remercie tous les membres du Think Tank Agroalimentaire qui ont contribué au succès de cette 3ème édition.

Téléchargez ici les travaux menés lors cette 3ème édition du Think Tank Agroalimentaire.


Mots-clés : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *