08/04/13

Comment réussir son entretien de recrutement ?

Comment réussir son entretien de recrutement ?Un entretien de recrutement ne s’improvise pas, il faut le préparer soigneusement afin de se démarquer le jour J. Voici quelques conseils pratiques pour bien réussir votre entretien de recrutement.

Il est important de vous renseigner en amont sur les compétences attendues par le cabinet ou l’entreprise qui vous reçoit, sur sa politique, son marché, …Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur votre réseau, rechercher des personnes qui ont eu l’occasion de travailler au sein de la structure en question ou de la côtoyer.

Vos compétences juridiques ne représentent qu’une part des éléments qui seront évalués lors de l’entretien. Votre personnalité ou savoir-être entreront pour une large part dans les critères d’appréciation.

Le recruteur recherche une personne qui a non seulement les compétences attendues sur un plan technique, mais qui sera également à même d’évoluer au sein du cabinet et de l’accompagner dans la réalisation de son projet et l’atteinte de ses objectifs.

Il vous faudra vous présenter en termes de plus-value pour le cabinet ; apporter des exemples concrets pour illustrer vos propos et aller au-delà des quelques éléments qui figurent dans votre CV que, bien évidemment, vous aurez parfaitement en tête.

Un certain nombre de questions bien préparées montrera votre intérêt à votre interlocuteur.

Si votre CV présente des points faibles (trous, expériences brèves et multiples …) soyez prêt(e) à les justifier. 

Le jour J, choisissez une tenue appropriée au style du cabinet ou de l’entreprise chez qui vous vous rendez, et dans laquelle vous vous sentez bien.

Il est important d’arriver à l’heure et de prendre de la marge pour anticiper tout imprévu. Si vous êtes très en avance n’hésitez pas à aller faire un tour pour vous détendre ou à entrer dans un café. Evitez de vous faire annoncer plus de 10 mn à l’avance.

Munissez-vous de la copie de votre CV, au cas où le recruteur ne l’ait pas avec lui. 

  • Les différentes phases de l’entretien

La prise de contact 

Mettez-vous à l’aise, enlevez votre manteau.

Ayez une poignée de main franche, un regard direct.

Asseyez-vous après y avoir été invité(e).

N’hésitez pas à sortir de quoi prendre des notes. Ces objets familiers sont des points d’ancrage pour vous. 

Après une brève introduction, votre interlocuteur vous demandera de vous présenter.

Soyez bref(ve), concis(e) et précis(e). Cela ne vous réclamera aucun effort, puisque vous vous serez préparé(e).

Soyez vrai(e). Ne vous composez pas un personnage. Il est inutile de vous survendre car tôt ou tard vous serez démasqué(e), et votre image en ressortira ternie. 

Votre interlocuteur vous posera des questions pour approfondir les points qui l’intéressent (la précision dans les chiffres et données sera appréciée), vérifier des informations en recoupant avec ce que vous avez dit précédemment ou en se servant de sa connaissance éventuelle des cabinets où vous avez pu travailler. 

Profitez de toutes les occasions pour rebondir en posant une question et établir le dialogue et montrer ainsi votre intérêt.

Lors de la conclusion, n’hésitez pas à demander à votre interlocuteur ce qu’il pense de votre candidature. Essayez de cerner ses doutes éventuels pour y répondre immédiatement.

Puis, validez quelles seront les prochaines étapes. 

A l’issue de l’entretien, il est recommandé d’adresser un mail de remerciements en confirmant votre intérêt pour le poste et en synthétisant en quoi vous pensez être le bon candidat. 

  • Et après : Capitalisez sur votre expérience

Dès la sortie de votre entretien, notez les questions qui vous ont été posées, identifiez vos erreurs, et tentez de cerner quelle aurait été la meilleure réponse.

Si vous n’êtes pas retenu(e), surmontez votre déception et appelez le recruteur pour qu’il vous explique la raison de son refus.

L’ensemble de ces éléments vous aidera à être plus performant(e) lors d’un prochain entretien.

A vous de jouer ! 

Voir aussi :

Comment rédiger son CV ?

Stage : bien choisir son cabinet


Mots-clés : , , , ,


4 réflexions au sujet de « Comment réussir son entretien de recrutement ? »

  1. Alors là, réussir un entretien d’embauche ca tient parfois a trés peu de choses effectivement, c’est évident que cela se prépare, c’est quand meme là que vous serez jugé et analysé sous toutes les coutures, autant faire bonne impression et ne pas raconter d’anneries. Vous faites un rappel sacrément précieux.

  2. Effectivement, vous donnez de très bons conseils, et dans un ordre chronologique ! Ça aide beaucoup.
    Il ne faut pas oublier qu’un entretien doit avant tout être un dialogue, et donc certes vous devez présenter vos qualités et ce que vous pourriez apporter à l’entreprise, mais tout en sachant rester humble et savoir écouter l’interlocuteur.

  3. Bonjour , je suis encore étudiante en deuxième année de droit mais je voudrais savoir si , pour entrer dans un cabinet tel que FIDAL , il est nécessaire d’avoir quelques années d’expérience derrière nous.

    • Bonjour,

      Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à FIDAL.
      Le cabinet recrute des avocats, juristes, assistants juridiques de tous niveaux d’expériences.

      Bien cordialement,

      L’équipe recrutement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *